Trois professeurs émérites de l’Université Laval ont récemment été décorés de l’insigne de chevalier de l’Ordre des Palmes académiques. Aussi appelée «décoration violette», cette distinction émise par la France honore des personnes qui ont rendu des services éminents au monde de l’éducation ou qui ont contribué activement à l’expansion de la culture française dans le monde.

Les professeurs Serge Courville et Hans Jürgen Greif, respectivement des département de géographie et des littératures, ont reçu leur décoration, le 26 mars, à la résidence du consul général de France à Québec, alors que la professeure Christine Piette, du Département des sciences historiques, a reçu la sienne, le 13 avril, des mains du consul général de France à Montréal.

Tous trois ont connu une carrière exceptionnelle dans l’enseignement et la recherche universitaires. Serge Courville, auteur de nombreuses publications sur la géographie et l’histoire du territoire québécois, est cofondateur du Centre interuniversitaire d’études québécoises (CIEQ).

Hans Jürgen Greif, spécialiste des littératures française et allemande du 19e siècle, est également un écrivain reconnu du milieu littéraire pour ses essais, ses recueils de nouvelles et ses romans.

Enfin, Christine Piette, experte de l’histoire sociale de la ville de Paris, a publié un ouvrage majeur, Vivre la ville: les classes populaires à Paris dans la première moitié du 19e siècle, qui a contribué au renouvellement des perspectives sur l’histoire de la capitale française.