Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 53, numéro 3 | 14 septembre 2017

À la une

Unis pour aider les démunis

Jusqu’au 13 octobre, la campagne Centraide-Université Laval sur le thème «Ensemble, changeons des vies pour la vie» bat son plein

Par Matthieu Dessureault

La campagne Centraide, qui a pour but de récolter des fonds pour venir en aide à ceux qui en ont besoin, revient en force! Cette année encore, elle peut compter sur l’Université Laval, partenaire de l’organisation depuis près de 40 ans. Le lancement de la campagne, qui se déroule sur le thème «Ensemble, changeons des vies pour la vie», a eu lieu mercredi en présence de la rectrice Sophie D’Amours et de Bruno Marchand, président-directeur général de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches.

«La contribution des membres du personnel de l’Université est vitale pour créer un véritable mouvement de solidarité envers Centraide. Nous sommes 9 370 employés à pouvoir faire la différence. Nous devons innover en philanthropie et miser sur la générosité des membres de la communauté universitaire pour mener une lutte durable contre la pauvreté et l’exclusion sociale», a déclaré la rectrice.

Les deux coprésidents de la campagne, qui ont pour mandat de mobiliser la communauté universitaire, sont Alain Rochon, doyen de la Faculté d’aménagement, d’architecture, d’art et de design, et Denis Beaudoin, directeur du Service des immeubles. Selon ce directeur, donner à Centraide est la meilleure option pour aider son prochain. «Centraide a une excellente réputation et une crédibilité pour soutenir les organismes communautaires. Il n’investit pas dans une organisation sans avoir l’assurance que celle-ci produira les résultats attendus.»

Pour la prochaine année, Centraide Québec et Chaudière-Appalaches compte aider 206 organismes et projets de la région. Cela représente plus de 250 000 interventions auprès de personnes en situation de pauvreté ou d’exclusion. «Sans les organismes communautaires, c’est un pan complet de services qui ne serait pas accessible à la population. Le réseau communautaire répond à des besoins que le système de santé et de services sociaux n’est pas capable de combler», poursuit Denis Beaudoin, qui a fait carrière dans le réseau de la santé avant de venir à l’Université.

Par son implication, Alain Rochon espère renverser certains clichés sur la pauvreté. «Il existe plusieurs idées préconçues. On peut penser que la pauvreté se manifeste uniquement par des itinérants dans la rue. En réalité, elle est présente aussi chez des gens comme vous et moi, qui ont connu des revers de la vie, comme la perte d’un emploi, un revenu insuffisant ou des problèmes psychologiques. Chacun a son histoire et mérite qu’on s’y attarde.» C’est pourquoi il encourage la communauté universitaire à s’impliquer auprès de ces organismes. «Donner n’est pas tout. Le geste le plus important, c’est de faire un effort pour comprendre la réalité des gens dans le besoin. Par la suite découlera l’action, c’est-à-dire le don en argent ou en temps.»

Dans les prochaines semaines, une équipe d’environ 200 bénévoles sillonnera le campus pour sensibiliser la communauté universitaire. La campagne sera ponctuée de diverses activités pour amasser des fonds. Entre autres, une fête d’avant-partie aura lieu le dimanche 1er octobre dans le stationnement du PEPS. Le match de football qui suivra opposera l’équipe de football Rouge et Or aux Redmen de l’Université McGill. Le jeudi suivant se déroulera l’activité «Le Desjardins a des puces» dans l’atrium Jean-Guy-Paquet du pavillon Alphonse-Desjardins. Organisée par la CADEUL et l’Association des jeunes philanthropes de l’Université Laval, cette vente de garage permettra de faire de belles trouvailles tout en contribuant à la cause. Une nouveauté cette année: il sera possible d’effectuer un don en ligne grâce à une application Web, Clicdon Centraide.

Le montant amassé durant la campagne sera dévoilé le 29 novembre au cours d’une activité de clôture.

Pour plus d’information 

Lancement de la campagne Centraide-Université Laval 2017

Photo: Jérôme Bourgoin

Le lancement de la campagne Centraide-Université Laval a eu lieu le 13 septembre à l’atrium du pavillon Charles-De Koninck en présence de la rectrice Sophie D’Amours et du président-directeur général de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, Bruno Marchand (à gauche sur la photo).

Jérôme Bourgoin

Photo: Jérôme Bourgoin

De gauche à droite : André Tardif, directeur de GRIS-Québec, un organisme soutenu par Centraide, Denis Beaudoin, directeur du Service des immeubles, Audrey Normand, présidente de l’Association des jeunes philanthropes de l’Université Laval, Alain Rochon, doyen de la Faculté d’aménagement, d’architecture, d’art et de design, et Bruno Marchand, président-directeur général de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches.

 

Unis pour aider les démunis
Écrivez-nous
Partagez