Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 53, numéro 20B | 23 février 2018

Sports

«Vicho» parmi les grands

L'attaquant du club de volleyball Rouge et Or Vicente Ignacio Parraguirre Villalobos a été nommé athlète par excellence de la ligue universitaire du Réseau du sport étudiant du Québec pour une quatrième année consécutive

Par Stéphane Jobin

C’est la première fois de l’histoire du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) qu’un étudiant-athlète de volleyball reçoit pareil honneur à quatre reprises. Pas même les plus grands joueurs qui ont porté les couleurs du Rouge et Or, incluant Karl De Grandpré (nommé trois fois), Gino Brousseau (nommé deux fois) et Éric Lebreton (nommé deux fois), n’ont réussi cet exploit!

Celui que l’on surnomme «Vicho» a été élu athlète de l’année dès sa première saison à l’Université Laval, en 2014-2015. Depuis, il domine outrageusement le circuit québécois, notamment grâce à ses attaques percutantes.

Ce fut encore le cas cette saison. Le Chilien arrive au premier rang canadien pour le nombre de frappes marquantes par manche jouée, avec 4,74. L’attaquant montre, par ailleurs, le second meilleur taux d’efficacité au pays, alors que 37,2% de ses attaques marquent un point.

«Vicho» s’illustre également en défensive, lui qui a relevé, en moyenne, 2,32 ballons par manche, ce qui le place huitième au Canada à ce chapitre.

Évidemment, un tel honneur place d’office Vicente Parraguirre dans l’équipe d’étoiles de la ligue québécoise. Il y est rejoint par deux autres joueurs du Rouge et Or, soit le passeur Ethan Ellison et le libéro recrue Rémi Cadoret.

L’Université Laval, qui part à la conquête d’un 13e titre provincial consécutif, commencera les séries éliminatoires ce vendredi en accueillant le Vert & Or de l’Université de Sherbrooke. Cette demi-finale – une série deux de trois – se poursuivra samedi en Estrie, puis reviendra au PEPS dimanche, au besoin.

Chez les dames, les attaquantes Maud Chapleau et Jade Fortin ont vu leurs efforts être récompensés puisqu’elles ont été choisies sur la première équipe d’étoiles du RSEQ. La passeuse Émie Gaboury a, pour sa part, été nommée dans la seconde constellation.

L’équipe féminine disputera la demi-finale du RSEQ durant la fin de semaine du 2 au 4 mars. Elle jouera contre les Martlets de l’Université McGill.

Mathieu Bélanger

Vicente Ignacio Parraguirre Villalobos

Photo: Mathieu Bélanger

Écrivez-nous
Partagez